AGORA

Bienvenue dans l’agora des états généraux de la liberté éducative. Merci de lire d’abord la charte suivante avant toute publication. Vous pourrez ensuite explorer les différentes sections proposées.

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Que pensez-vous de l’instruction obligatoire dès 3 ans ?

Est-ce que cette nouvelle disposition, si elle passe, va à l'encontre des droits et besoins les plus élémentaires des enfants, si fragiles et dépendants à cet âge ? Cela me paraît une pure folie en réalité ! Comment peuvent-ils penser une loi qui nous "enlève" nos enfants dès 3 ans ?

Je n'arrive pas à imaginer qu'on oblige la présence de tout-petits à l'école. Pourquoi dit-on école "maternelle" alors ?

Qu'est-ce qu'implique l'obligation scolaire ?

L'obligation d'assiduité, ponctualité à des horaires non adaptées à leur rythme, obligation du respect des règles de vie ... à un enfant de 3 ans.

Le plus grave est le lourd silence des familles suite à cette annonce...la plupart ignore l'existence de la liberté d'instruction, donc celle de l'instruction en famille, la plupart pense que l'école est obligatoire dès l'âge de 3 ans.

L'avantage de l'allocution du 02/10 est qu'elle a été instructive, pour le coup.

Ca peut aller loin, si les parents ne se mobilisent pas dès aujourd'hui. Le sentiment d'impuissance, de peur, ne pas savoir comment faire, le défaitisme, l'ignorance, le manque de volonté sont nos pires ennemis et les pires ennemis de nos enfants.

C'est effrayant.

Je trouve ça aberrant et totalement contraire a tout ce qui est prôné par ailleurs (rapport des 1000 premiers jours de l'enfant par exemple) : respect du rythme biologique, théorie de l'attachement… Je ne vois même pas quoi dire tant c'est hors réalité. Je suis aussi très en colère de la défiance constante envers les familles qui sont sans cesse suspectées de faire (du) mal et à savoir moins bien que tous les bureaucrates ce qui est bon pour elles-mêmes.

L'enfant est déjà devenu consommateur, il est maintenant un acteur économique. C'est terrifiant.