AGORA

Bienvenue dans l’agora des états généraux de la liberté éducative. Merci de lire d’abord la charte suivante avant toute publication. Vous pourrez ensuite explorer les différentes sections proposées.

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

enfant fondamentalement bon et vision de l'adulte sur

J'avais envie de vous partager ce témoignage de cette semaine.

Il traite des violences patriarcales.

Avec ma fille de 5 ans nous avons réalisé un monument aux mortes et aux vivantes pour rendre femmage aux victimes du patriarcat.

C'est un arbre du village. Nous avons invité d'autres personnes à venir le "charger", le décorer.

2 petites filles passent et lisent ce qui est déposé. Elles reconnaissent sur un dessin le prénom d'un de leur camarade de classe. Elles réalisent que l'enfant en question a vécu toute sa vie avec un papa violent, qui les a terrorisé.

Je sais que ces petites filles embêtaient cet enfant à l'école et qu'il ne savait pas comment réagir.

Les adultes de l'école savent la situation.

Mais ne disent rien aux enfants. Peut-être parce qu'ils pensent qu'ils ne pourraient pas comprendre ? ou pire, qu'ils se moqueraient ? ou juste parce que ces adultes ne veulent pas prendre en charge ça, et le faire exister. Pourtant, on le sait, c'est une réalité.

Les 2 filles ont réalisé d'elles-mêmes, je n'ai presque rien dit, j'étais juste là. Elles m'ont dit "mais on savait pas ça. ça va etre différent maintenant, on fera attention."

je n'ai pas la suite. je ne sais pas si elles ont appliqué le changement ou si l'effet école/moquerie a repris le dessus sur ces personnes.

 

Mais moi je venais d'écouter un live des EGLE qui revenait sur ce mythe largement répandu que l'enfant est mauvais, et j'avais une illustration parfaite de l'inverse. Et de comme ce mythe entretenu par les adultes empêche le lien entre les enfants aussi.

 

ça parait peut-être hors de propos, mais pour moi c'est très lié !!