Charte / avertissement

!! Merci de lire ce qui suit avant toute publication. !!

Cet espace est né d’une volonté d’ouvrir à l’ensemble des personnes qui se sentent concernées par l’éducation, un espace pour exprimer leur point de vue et faire des propositions dans le but de se réapproprier le débat sur l’éducation trop longtemps acaparé par des politiques et des experts. 

Cette agora est née d’une volonté de permettre à tout.e citoyen.ne, usager ou non d’écoles publiques ou privées, à tout acteur du système éducatif national, à toute personne qui est concernée ou visée par ce dernier, d’exprimer son point de vue, son expérience, d’exposer ses besoins et ses aspirations, et de formuler des propositions concrètes pour que le droit des enfants à bénéficier des meilleures conditions de développement possibles soit respecté et que chaque projet éducatif conforme à ce droit soit accueilli. 

Pour les citoyen.ne.s, il s’agit donc, grâce à cet espace, de se réapproprier le débat sur l’éducation trop longtemps accaparé par les politiques et par une poignée d’experts et de faire valoir sa légitimité à analyser les différents enjeux individuels et sociaux de l’éducation et à proposer des projets conformes aux droits des enfants. 

Cette extension aux citoyen.ne.s du débat sur l’éducation est la seule garante, la condition sine qua non de la préservation de la diversité des projets éducatifs, c’est-à-dire d’un projet de société inclusif et écologique. 

La création de cette agora s’inscrit dans le cadre d’une action politique. En effet, le collectif de citoyen.ne.s qui a mis en place ces états généraux souhaite faire une synthèse des débats qui sera trasmise aux parlementaires, aux membres du gouvernement, ainsi qu’aux administrateurs de l’Éducation nationale, sous la forme d’un livre blanc de la liberté éducative. 

Ainsi, en publiant sur cette agora, qui est un espace public, vous acceptez de fait que tout ou partie de votre publication anonymisée soit reprise pour l’élaboration du livre blanc.

Les propos tenus par chacun.e ici n’engagent évidemment que leur auteur et le collectif des EGLE ne saurait en être tenu pour responsable ou y être réduit.

Les propos insultants ou discriminatoires, ainsi que les attaques personnelles seront supprimés et leurs auteurs seront modérés.